Commission du tourisme acadien du Canada atlantique

224, rue St-George, bureau 103

Moncton (Nouveau-Brunswick) E1C 1W1

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Vivez des vacances hors du commun

grâce à une foule d’activités aussi diversifiées qu’originales

  • Experience Acadie

Un phare pour la culture



Le phare est l’élément emblématique de la région Atlantique. On en trouve tout au long de nos côtes, petits et grands, superbement entretenus ou tombant en ruines. Dès qu’on les voit on pense à toutes sortes de vieilles histoires de naufrages et de sauvetage et, bien sûr, aux pêcheurs qui, aujourd’hui encore, se fient à leurs feux pour les guider vers le port.


Le premier phare du Canada a été construit à Louisbourg, au Cap-Breton, en 1734 et le plus ancien phare encore en service est celui de l’Île Sambro en Nouvelle-Écosse, construit en 1758! Peu importe votre destination de vacances, les phares vous attendent au détour d’un chemin, d’une pointe ou d’une île.


Certains se visitent, sont classés monuments historiques, parfois on y trouve boutiques ou petits restaurants. Mais, si votre ballade vous mène jusqu’au phare de l’Île Miscou, dans la péninsule acadienne au Nouveau-Brunswick, installez-vous pour la journée. En plus d’offrir une plage magnifique, un espace de restauration, une boutique et tout ce qu’il faut pour passer la journée à l’aise, une fois la nuit tombée, vous pourrez peut-être prendre place dans le phare lui-même pour un spectacle unique en son genre. (Attention : Il faut absolument réserver à l’avance car, le moins qu’on puisse dire, c’est que les places sont limitées!)


Voilà plus de dix ans que la chanteuse Sandra Lecouteur organise, l’été, dans le phare, sa série de spectacles « Voir Miscou et mourir ». Au début, c’est elle qui faisait toutes les représentations, mais aujourd’hui s’y produisent aussi des artistes confirmés (Luc de la Rochelière ou Zachary Richard, par exemple) et des artistes émergents.

Alors, dans la nuit, quand vous entendrez les notes de musique se mêler au bruit des vagues, vous saurez que vous êtes arrivés au paradis.



A Cultural Lighthouse


Lighthouses are a symbol of Atlantic Canada. They dot the coastline, small ones and tall ones, some well maintained and some showing their age. They conjure up old stories of shipwrecks and rescues at sea and speak of all the sailors who continue to rely on their light to guide them safely into the harbor.


The first lighthouse in Canada was built in Louisbourg, Cape-Breton, in 1734 and the oldest lighthouse still in operation today is the Sambro Island lighthouse in Nova Scotia, built in 1758! But to be sure, wherever you go in the Atlantic region, lighthouses will greet you, at a turn of the road, on an island or on a rocky cape.


Some can be visited and have boutiques or restaurants; some are Historic Sites. But if your travels take you to Miscou Island lighthouse, at the tip of the Acadian Peninsula in New-Brunswick, do plan to stay the day. Nearby, a beautiful beach awaits, and the site offers everything you may need to stay a while among them a restaurant and boutique. Once night falls, you may be fortunate enough to sit in the lighthouse itself for a unique presentation (Note: you must reserve your place in advance because, as you can imagine, sitting is quite limited!)


For the past ten summers, Acadian singer Sandra Lecouteur offers a series of concerts, she calls “Voir Miscou et Mourir” (“To see Miscou and Die”, a French musical reference). At the start of this adventure she used to do all the shows, but now, confirmed musicians (Zachary Richard or Luc de la Rochelière, for example) as well as younger artists share the stage all summer long.


Once night has fallen and the sound of the music mingles with the gentle lapping of the waves, you’ll believe yourself in heaven.